L’ANPI, vitrine des Comores pour la promotion des investissements

L’ANPI, vitrine des Comores pour la promotion des investissements a pris part à la Conférence des Partenaires au Développement des Comores qui s’est tenue du 2 au 3 décembre 2019 à Paris au siège de la Banque Mondiale. L’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANPI Comores) a pris part au rendez-vous tant attendu de la conférence des Partenaires au Développement (CPAD 2019 Comores) les 2 et 3 décembre à Paris. L’ANPI, par la voix de sa Responsable juridique Mme Nadjati Soidiki a présenté ses missions pour rassurer les investisseurs notamment sur le cadre juridique et fiscal incitatifs. En effet, aux Comores, l’investissement est soutenu par une politique attractive qui s’appuie sur des dispositifs légaux et fiscaux. Selon Mme Nadjati, le Plan Comores Emergent (PCE) ambitionne de doubler le taux de croissance annuelle de l’Union des Comores actuellement autour de 3% pour parvenir à un taux de 7,5% d’ici 2030. Cette croissance devrait être propulsée par l’investissement. D’une part, par les investissements dans les infrastructures qui représentent des opportunités de partenariats public-privé pour réaliser les projets phares du PCE. Et d’autre part, des investissements dans les secteurs identifiés comme accélérateur de croissance tels que le tourisme et l’artisanat, l’économie bleue, l’agriculture, les services logistiques et financiers et enfin les niches industriels. Ces secteurs clés qui sont à l’état ‘‘embryonnaire’’ peuvent rapidement engendrer des opportunités d’investissement surtout pour le secteur privé. Toutefois, ces investissements ne pourront prospérer sans un climat des affaires favorable à l’investissement. C’est dans cette perspective que le gouvernement comorien a intégré le climat des affaires comme catalyseur du Plan Comores Emergent. L’ANPI, étant le mandataire de la promotion des investissements, continue en partenariat avec les instances connexes, à engager un certain nombre de réformes pour améliorer le climat des affaires. Ainsi, le gouvernement a-t-il adopté un cadre légal incitatif et favorable à l’investissement avec un Code des investissements libéral et impartial. On note parmi les avantages du Code des Investissements la liberté de circulation des capitaux, le traitement des investisseurs étrangers sur le même pied d’égalité que les nationaux. Une des initiatives engagées par l’Union des Comores est l’élargissement du marché avec les procédures d’adhésion ou l’adhésion de l’Union des Comores au COMESA (avec 400.000.000 de consommateurs), la SADC et d’autres institutions régionales et internationales telle que l’AGOA. Pour rappel, l’Union des Comores, par le biais de l’ANPI, vient d’adhérer à l’AFRICAN ECONOMIC ZONE (AEZO), une des institutions africaines qui facilite l’accès des pays africains aux marchés par le biais de zones économiques, le 28 décembre 2019 à Addis-Abeba en Ethiopie.

Agenda

lancement officiel du made in comoros au CNAC de Badamadji le 05/08/2020

le 08/08/20 à Moheli , le 12/08/20 à Anjouan et le 15/08/20 à Ngazidja